Menu

Etudes / Audits

Surveillance ciblée des bactériémies 2020

Cette surveillance est ciblée sur les bactériémies à staphylocoques et à entérobactéries BLSE.

Nécessitant moins de temps pour être mise en œuvre, elle est plus particulièrement destinée aux services où la surveillance SPIADI n’est pas mise en place. Elle s’adresse aux établissements de taille importante : CH de plus de 300 lits, CHU, établissements privés MCO de plus de 100 lits.

Télécharger le protocole et la fiche de recueil.

Merci de vous inscrire à cette surveillance par mail - le fichier de saisie vous sera envoyé

 

Surveillance des bactériémies - région Normandie

Décembre 2019

Le CPias Normandie a proposé en 2018 une surveillance des bactériémies identifiées par le laboratoire de microbiologie, pour l’ensemble des patients, hospitalisés ou non. Les établissements pouvaient cibler S. aureus et les entérobactéries BLSE, ou bien faire une surveillance incluant tous les germes.

Au total, 34 ES ont participé (70% des CH de plus de 300 lits et 59% des établissements MCO de plus de 100 lits), permettant de recueillir des informations sur 769 épisodes de bactériémies.

Une origine communautaire était retrouvée pour environ la moitié des bactériémies, et parmi les bactériémies associées aux soins, 2/5 étaient associées à des soins de ville, et 3/5 étaient nosocomiales.

Toutes origines confondues, le germe le plus souvent retrouvé était Escherichia coli (36%), producteur de BLSE dans 7% des cas. Les bactériémies à Staphylococcus aureus représentaient 13% de l’ensemble des bactériémies (23% pour les bactériémies nosocomiales), avec 2% de SARM.

La porte d’entrée principale des BN était représentée par les dispositifs invasifs (près d’1/4), qui étaient au 2ème rang (23%) pour les bactériémies associée aux soins acquise hors ES. Dans les deux cas, les chambres implantables étaient les dispositifs vasculaires le plus souvent en cause. Une évaluation des causes profondes et de l’évitabilité paraissait rarement réalisée, 9 fois seulement sur 35 en cas de BN liée à un dispositif vasculaire.

Comparativement à la surveillance tous germes, la surveillance ciblée permettait de mieux cibler les BN, les bactériémies liées à un dispositif vasculaire, associées à une infection à distance, et faisant l’objet d’une évaluation des causes profondes. Une surveillance ciblée sur l’ensemble des staphylocoques et sur les EBLSE permettrait d’identifier une grande proportion des bactériémies associées aux soins liées à des dispositifs vasculaires, liées à une infection à distance, et conduisant à une évaluation des causes.

L’intérêt de cette surveillance est important pour la description des IAS et l’identification d’actions d’information, de formation et d’évaluation des pratiques. Cette surveillance requiert cependant une charge de travail importante, et des recherches sur des méthodes allégées dans certains secteurs devraient être conduites.

Téléchargez le rapport complet.

Résultats de l'audit de la pertinence du sondage urinaire à demeure chez l'adulte

Septembre 2019

Au total, 22 établissements ont participé à cet audit, et 423 sondages urinaires ont été évalués.

Téléchargez le rapport complet.

Audit S.U. : pertinence du sondage urinaire à demeure chez l'adulte

Mars 2018

Les infections rinaires associées aux soins sont fréquentes, et le sondage urinaire en est le facteur de risque le plus important. Les indications des sondes urinaires et la durée de leur maintien doivent être évaluées.

Nous avons réalisé l'audit S.U. : l'objectif de cet audit était de mesurer la prévalence du sondage urinaire, et d'évaluer la pertinence des indications des sondes posées dans les établissements participant.

A télécharger

Le protocole et les fiches de recueil